La légende urbaine de Toulouse

Longtemps décriés, interdits et effacés, les tags toulousains sont devenus une vitrine moderne et colorée de la ville rose. Immersion dans un graff tour, pour le Journal toulousain.

L’underground au grand jour

Les artistes ont désormais pignon sur rue et la municipalité leur passe commandes. L’office de tourisme propose même des visites commentées à travers différents quartiers, avec une guide et un graffeur qui reviennent sur l’histoire du street art toulousain, son évolution et sa reconnaissance. Laquelle dépasse désormais largement les murs de la cité.

Ces graffs tours sont très demandés – Lire le reportage paru dans le Journal toulousain -. D’autant que chaque visite est unique car de nouvelles œuvres apparaissent sans cesse et d’autres disparaissent. Plongée en images :

Articles récents

Commentaires récents

    Archives

    Catégories

    Follow Us

    Suivez-moi sur Twitter

    Suivez-moi sur Twitter

    charline poullain Écrit par :